Sans vif d’or, il n’y a pas de Quidditch. C’est lui fixe l’arrêt final d’un match. Le porteur du vif d’or entre sur le terrain à la 17e minute de jeu. A la 18e, l’attrapeur de chaque équipe entre et fonce vers lui pour tenter d’attraper le vif d’or sans toucher le porteur. Ce dernier peut lui repousser l’attrapeur, se servir d’un attrapeur comme bouclier vis-à-vis de l’autre attrapeur. Au bout de 5 minutes, un premier handicap est imposé au porteur, 3 minutes plus tard, un nouvel handicap, et ainsi de suite toutes les trois minutes. Au bout du 4e handicap, en général, le vif d’or est attrapé et c’est la fin du match.

Quels sont ces handicaps ? Comment résister aux attrapeurs ? Comment rester neutre vis-à-vis des deux équipes ? Quels sont les différents comportements à adopter ? Que peut faire (ou pas) un porteur de vif d’or ? C’est à ces questions que va répondre la Snitch Academy proposée par la Fédération du Quidditch français le samedi 27 et le dimanche 28 août à Lunéville (54) dans le cadre du festival « Geek n’Troll ». Pendant deux jours, les participants à ce stage vont suivre des enseignements théoriques et beaucoup de mises en pratique. A la fin du week-end, chaque participant, s’il réussit l’épreuve de test, recevra un certificat officialisant sa capacité à être porteur de vif d’or durant un match. Par la suite, il subira une notation à l’échelle européenne qui lui permettra d’obtenir un grade lequel ouvrira ou pas l’accès aux compétitions internationales comme l’European Cup Quidditch ou la World Cup Quidditch.

La Snitch Academy est ouverte à toutes et tous, joueur ou non, affilié ou non à la Fédération. Pour vous inscrire…